Accueil Livres Cahiers Florilège Galerie Carnet Auteur E-mail Copyright Plan du site Télé-chargements
Arts et Sciences, Hommes et Dieux

Livres
Le Sourire malicieux de l'univers
Le sourire malicieux de l'Univers

 

Selon l’auteur, notre découverte de l'Univers semble se dérouler comme un jeu indéfiniment renouvelé. Chaque problème résolu débouche sur une énigme nouvelle. Se pourrait-il qu’un mystérieux démiurge s’ingénie à démonter chacune des grandes théories expliquant l’origine du Monde, en ouvrant chaque fois la voie vers une nouvelle hypothèse incompatible avec la précédente. C’est ce qu’il appelle le sourire moqueur du Trickster,  génie mythique et trompeur présent dans de nombreuses cultures, tout à la fois bon et mau­vais, qui se situerait entre le divin et l'homme.

 

Á l’origine de l’univers macrocosmique, une mystérieuse et inconcevable énergie aurait provoqué l’émergence d’un in­concevable chaos qui s’est structuré dans le temps et l’espace en donnant naissance aux innombrables galaxies et à tous les astres étonnants qui peuplent le Cosmos.

 

L’exploration de l’univers microcosmique réserve ici aussi bien des surprises. Avec de prodigieux outils, nous  avons essayé de percer les mystérieux secrets des plus ultimes constituants de la matière, et nous avons là aussi rencontré le sourire ironique du démiurge moqueur.

 

L’auteur explore toutes les hypothèses scientifiques actuelles, des plus classiques  aux  plus audacieuses, allant des étonnantes sous particules microcosmiques jusque aux ogres cosmiques que sont les trous noirs, exposant la théorie des cordes et des micro trous noirs électroniques, celle des "branes" des multi univers, et même la capacité du mental à influencer la mesure du réel.     

 

Il évoque aussi des théories exotiques qui ont eu leur temps d’intérêt comme la Relativité Complexe  de Jean Charron qui voulait élargir à l’esprit la portée des travaux d’Einstein sur la nature de l’espace temps.

 

Mais c’est notre cerveau qui crée dans l'obscurité du crâne l’objet mental qu’est la représentation du monde. L’Univers ne serait-il que la perception mentale d’un  hologramme bien plus grand que tout ce que l'homme peut concevoir. Peut être n’y a-t-il pas d’univers, et rien d'autre, en fait, que le sourire ambigu du Trickster .

Téléchargements sur site
Téléchargements externes